MENU

Devenir Ostéopathe : quelle formation, quelles études ?

12 juillet 2018 • Questions réponses sur l'ostéopathie

Depuis qu’il a été reconnu en 2002, le métier d’ostéopathe attire de plus en plus d’étudiants qui veulent en faire leur métier. Pour en devenir un, ils doivent suivre des études et des formations spécifiques de longue haleine, car durant 5, voire 6 ans.

L’ostéopathe en bref

L’ostéopathe est le praticien qui se sert d’un ensemble de gestes et techniques manuels spécifiques pour rétablir la mobilité du corps du patient et traiter les différents dysfonctionnements de son organisme. Exerçant généralement en cabinet privé comme un professionnel autonome ou indépendant, il traite notamment les douleurs musculaires et articulaires. On sollicite aussi ses soins pour les troubles de la circulation, troubles digestifs, maux de tête, et autres, il s’aide pour cela de palpations ciblées. C’est la raison pour laquelle, il est impératif de suivre des études approfondies dans le domaine pour exercer comme tel.

Ce qu’il faut faire pour devenir ostéopathe

Tout bachelier, qu’il soit titulaire d’un bac S, L, ES, SMS, STT ou autre peut intégrer une école d’ostéopathie pour une durée de formation de 5 ans. Ceux qui disposent déjà d’un diplôme en kinésithérapie, en infirmerie ou en médecine peuvent également le faire, mais leur formation ne dure que 2 ans. Ils n’ont donc à effectuer que 1 892 ou 1 834 heures de cours si s’étant formés dans une Paces.
Un véritable investissement, car coûteuse, la formation en ostéopathie s’élève en moyenne entre 7 000 et 8 000 euros ou plus par an. Elle délivre toutefois un diplôme de niveau bac + 5, le Diplôme d’Ostéopathie ou le Certificat d’aptitude au titre professionnel d’Ostéopathe. Une école peut ainsi délivrer un diplôme équivalent à un Titire Certifié de Niveau I ou un Certificat d’Établissement ou encore à un Master.

L’entrée dans une école d’ostéopathie

Pour un lycéen, il lui suffit de remplir un dossier de candidature et de passer un examen d’entrée ou un entretien de motivation pour être admis dans une école d’ostéopathie. Un étudiant titulaire d’une licence 2 en biologie peut le faire en entrant directement en deuxième année. Les professionnels de la santé doivent en outre se former en termes de spécialisation une fois leurs études de médecine finies.

Les études et formations en école d’ostéopathie

Les études en ostéopathie comprennent une formation théorique et une autre pratique, les deux complétées par des périodes de stage en cabinet, en milieu sportif ou en radiologie… Celles-ci permettent aux étudiants d’acquérir de l’expérience qui va faciliter leur entrée dans le milieu professionnel une fois leurs études finies. Font partie du programme de formation, les diverses étapes d’une consultation ostéopathique, le protocole du diagnostic et les pratiques manuelles à utiliser. Il en est de même pour l’apprentissage éthique, la déontologie, la physiopathologie de la douleur, etc. L’étudiant y apprend aussi la thérapeutique, l’anatomie humaine, la biomécanique, la physiologie, la kinésithérapie, l’ostéopathie du nourrisson et les autres aspects de l’organisme dont l’ostéopathe doit connaître pour exercer correctement son travail.

Les débouchés d’une formation d’ostéopathie

Après l’obtention de son diplôme, l’ostéopathe peut exercer en libéral en s’installant à son compte, en salarié travaillant dans une entreprise, en ostéopathe enseignant ou en ostéopathe chercheur.

Related Posts

« »